Dépaysement assuré au pays de la Pura Vida

Pura Vida ! À la fois positive et populaire, cette expression accueille les visiteurs dès qu’ils remplissent leurs formalités d’entrée au Costa Rica. Cette formule de bienvenue, teintée de gentillesse et de politesse, se traduit littéralement par « vie pure ». Dès lors qu’ils mettent les pieds dans ce pays tant rêvé, les vacanciers ressentent un sentiment de plénitude, surtout lorsqu’ils atteignent leurpremière destination : Bahía Salinas. Située tout près de la frontière du Nicaragua sur le Pacifique, dans la région de Guanacaste, cette magnifique baie est entourée de champs et de maisons disséminées ici et là.Les vents constants de l’après-midi, entre décembre et avril, font de cette zone sauvage uneoasis de paix. De plus, c’est un petit paradis pour les amateurs de sport nautique, surtout sur l’île se trouvant au centre de la baie. Cet îlot, bordé de plage de sable gris, attire de nombreux oiseaux. Il est accessible en kitesurf, en planche à voile ou en recourant aux services des pêcheurs du coin.

Apprécier la douceur de vivre au Península de Nicoya

Pour poursuivre en douceur leur séjour, les voyageurs préfèreront les sites encore peu explorés comme la péninsule sauvage de Nicoya. Qu’ilschoisissent des activités trépidantes ou simplement la détente, ils ne verront pas le temps passerdurant leurs vacances au Costa Rica. Les surfeurs et les amateurs de vague se réjouiront des rouleaux parfaits qui viennent mourir de part et d’autre de la côte. Tout le monde profitera des eaux bleues du Pacifique, même ceux qui se contentent de se lézarder au soleil ou de s’allonger un temps sur une plage de sable immaculé. Au Golfo de Nicoya, tout est permis : faire de la plongée ou dusnorkeling, pagayer dans l’océan ou partir à la pêche. Quant aux randonneurs, différents passe-temps s’offrent à eux : franchir des rivières à gué, parcourir des pistes accidentées et gravir des crêtes abruptes, en haut desquelles ils auront une superbe vue sur le littoral.Les bains de minuit et l’observation des tortues marines venant pondre sur le rivage ponctuent l’atmosphère nocturne, une fois le soleil couché.

Savourer des moments de paix au parc national Santa Rosa

Créé en 1972, le Parque Nacional Santa Rosa fut le premier parc national du Costa Rica. Il fait partie de la zone de conservation de Guanacaste. Les passionnés de créatures sauvages y croiseront de nombreux animaux vivant en liberté comme des cerfs de Virginie, des ocelots, des jaguars, des pumas, des singes et bien d’autres. De leur côté, les promeneurs emprunteront des sentiers balisés qui les conduiront à travers les forêts luxuriantes et les cascades qui jaillissent des hauteurs. Par ailleurs, ils pourront explorer la section Santa Rosa, qui est le foyer de La Casona, une demeure historique qui renferme des images, des dessins, des photographies et du matériel militaire, rappelant la bataille de l’Hacienda Santa Rosa de 1856. En effet, c’est dans cet endroit quel’aventurier et mercenaire William Walker fut vaincu par une armée de volontaires de Costa Rica. Dans la section Murcielago, au cœur des vallées et des pics rocheux, ils contempleront un ancien camp d’entraînement de la CIA et la maison du dictateur Somoza du Nicaragua.

 

Voyages les plus vendus

Ces circuits Vietnam Cambodge d’une richesse humaine inégalable vous offre une porte d’accès à la rencontre de la population locale souriante et accueillante. Circuit Vietnam Cambodge met en avant le partage de moments privilégiés en découvrant une culture unique...

Notre communauté

Testimonials
Videos
Photos des voyageurs
Social network
Facebook Twitter Youtube Google plus Pinterest LinkedIn
Newsletter