La Tanzanie, un véritable coup de cœur pour les amateurs de paléontologie

La Tanzanie est une destination safari par excellence, car rien qu’à Seregenti, les touristes ont la possibilité d’apercevoir des troupeaux de zèbres et de gnous dans les plaines ou d’explorer la savane à la rencontre des cinq mammifères africains : lion, léopard, éléphant, rhinocéros et buffle, réunis sous le vocable « Big Five ».Mais la Tanzanieest aussi un pays chargé d’histoire, car c’est là qu’on a retrouvé la plus ancienne main humaine, ce qui intéresserait sûrement les historiens néophytes. Il s’agit d’une phalangeâgée de 1,8 million d’années et mesurant 36 mm de long. Les scientifiques, sous l’égide de Manuel Dominguez-Rodrigo, estimaient que ce fragment osseux aurait appartenu à un adulte baptisé « OH 86 » qui serait, lui-même, l’ancêtre de l’Homo Erectus, signifiant littéralement l’« homme debout ». Cette phalange aurait coexisté avec le « Paranthrope Boisei », autrement dit un « Australopithèque robuste » et l’« Homo Habilis » ou l’« hommehabile », celui qui savait fabriquer des outils en pierre.

Situation géographique des gorges d'Olduvai

La visite des gorges d’Olduvai fera partie des circuits Tanzanie, ponctués en cours de route par l’observation du célèbre cratère de Ngorongoro, par des safaris-photos ou des haltes dans les villages locaux. Mais surtout, les vacanciers s’attarderont aux gorges d’Olduvai,comptant parmi les plus importants sites préhistoriques de la Tanzanie, voire d’Afrique de l’Est. Géographiquement, lesgorges se situent sur le versant est de la vallée du Rift, au nord du pays et aux abords de la frontière kenyane. Elles sont également localisées au sein de l’aire protégée deNgorongoro, au sud-est du parc national de Seregenti. Cette réserve renferme des écosystèmes protégés et sert de lieu de séjour aux animaux migrateurs, notamment des mammifères. Les visiteurs comprendront pourquoi les gorges présentent un intérêt archéologique remarquable. Premièrement, la présence d’un lac a favorisé, sur les deux derniers millions d’années, une sédimentation continue et un ensevelissement rapide de nombreux vestiges fauniques et pierreux. Deuxièmement, les laves éjectées du volcan hyperactif ont engendré des dépôts tout au long de la séquence des niveaux de cendres volcaniques. Enfin, quand cette successionfut dévoilée par l’érosion liée aux coulées, le creusement des gorges s’est formé.En résumé, le long enchaînement d'Olduvai a été subdivisé en plusieurs espaces, dénommés « Beds ».

Gorges d'Olduvairiment-elles avec « berceau de l'humanité » ?

S’ils se basent sur leur simple connaissance, les voyageurs diront que les gorges d’Olduvai sont souvent considérées comme « berceau de l’humanité ». Et ce n’est qu’une fois sur les lieux qu’ils comprendront qu’Olduvaicumule autant de facteurs favorables ayant rendu possible la conservation et la redécouverte des restes des communautés humaines préhistoriques. Même si le site est connu depuis 1911, les recherches n’ont eu lieu qu’à partir de 1931, sous la direction des épouxLouis et Mary Leakey.En 1959, l’équipe a mis au jour un crâne d’« Australopithecusboisei », aujourd’hui exposé au Musée national de Dar es Salaam. On dit que d’autres ossements d’Hominidés, dont ceux d’OH 7, le spécimen de l’« Homo habilis », ont été découverts enÉthiopie, en Afrique de l’Est, au Kenya et en Tanzanie. Certes, cet état de choses sème le doute dans l’esprit des vacanciers, mais il n’y a pas de preuves solides pour contredire le fait que les gorges d’Uldovaisoient le berceau de l’humanité.

Voyages les plus vendus

Ces circuits Vietnam Cambodge d’une richesse humaine inégalable vous offre une porte d’accès à la rencontre de la population locale souriante et accueillante. Circuit Vietnam Cambodge met en avant le partage de moments privilégiés en découvrant une culture unique...

Notre communauté

Testimonials
Videos
Photos des voyageurs
Social network
Facebook Twitter Youtube Google plus Pinterest LinkedIn
Newsletter