KUMBHALGARH (Rajasthan)

Dès notre départ de Ranakpur, la route devient sinueuse dans une campagne verdoyante avec une température agréable, qui va nous conduire au fort de KUMBHALGARH, avant d'arriver à UDAIPUR.. Nous sommes dans le massif des Aravalli. Cette région est  peu peuplée, à majorité jaïns qui apprécient les hauteurs pour y établir leurs temples ce qui les a souvent mis à l'abri des déprédations des raids musulmans au cours de leurs invasions, lors des siècles précédents.

KUMBHALGARH ET SON HISTORIQUE

Kumbhalgarh est un fort Mewar Occupé jusqu'au xixe siècle, il est aujourd'hui ouvert au public. La vue depuis le fort s'étend sur plusieurs dizaines de kilomètres sur la chaîne des Ârâvalli, et lorsque le temps le permet, on peut apercevoir au loin les dunes du désert du Thar.

Kumbhalgarh a été construit entre 1443 et 1458 par Rana Kumbha et agrandi dans les années 1800.

Bâti au sommet d'une colline à 1 100 mètres d'altitude, le fort est ceint de murs de 36 kilomètres de long. Cette enceinte est prétendue, à tort, être la deuxième plus longue du monde après la Grande Muraille de Chine ; elle est en réalité la troisième derrière celle de Gorgan en Iran.

Les murs ont une épaisseur de 4,50 mètres et sont percés de sept portes fortifiées. 360 temples (jaïns et hindous) ont été érigés à l'intérieur des murs de la forteresse, dont il ne reste aujourd'hui qu'un petit nombre.

La température supportable en raison de l'altitude (environ 1 000 m) nous avons pu visiter ce magnifique fort dans de bonnes conditions avant de poursuivre notre itinéraire. Nous avons eu diverses occasions de flâner et de nous arrêter pour aller à la rencontre des populations.

DÉCOUVRIR - RENCONTRER - PARTAGER - ÉCHANGER

La roue persane est une machine d’élévation mécanique de l’eau, opérée généralement par des animaux de trait (bœufs, buffles, dromadaires). Elle est utilisée pour prélever l’eau de sources telles que les puits ouverts. Il semblerait que ce système d’élévation de l’eau de puits ouverts ait été inventé en Inde. Du fait de son utilisation et de sa « découverte » en Iran, alors la Perse, il a été nommé roue persane. L’araghattika ou arahattiyanara représente la personne qui travaille sur un araghatta.

Cette appellation était couramment utilisée au douzième siècle. Hommes, bœufs, éléphants ou dromadaires faisaient ce travail de marcher de manière circulaire pour activer le mécanisme d’élévation de l’eau.

Voyages les plus vendus

Ces circuits Vietnam Cambodge d’une richesse humaine inégalable vous offre une porte d’accès à la rencontre de la population locale souriante et accueillante. Circuit Vietnam Cambodge met en avant le partage de moments privilégiés en découvrant une culture unique...

Notre communauté

Testimonials
Videos
Photos des voyageurs
Social network
Facebook Twitter Youtube Google plus Pinterest LinkedIn
Newsletter